Communiqué de Presse

ATELIER DE CONCERTATION SUR L’EVOLUTION DE LA LEGISLATION SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES

Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et du Développement Durable a présidé, le lundi 14 mai 2018 au Centre d’Accueil et de Conférences à Rabat, un atelier dédié à la concertation sur le cadre législatif et réglementaire relatif aux énergies renouvelables.

Lors de cet atelier, auquel ont pris part, M. le Président de l’Agence Marocaine de l’Energie Durable (MASEN), M. le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE), M. le Gouverneur Directeur des Agences et des Services Concédés, et les Présidents de Fédération et représentant des fédérations professionnels en relation avec les énergies renouvelables au Maroc.

Monsieur Aziz RABBAH, a rappelé les avancées réalisées dans la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale et a souligné le rôle du secteur privé, dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables, pour la réalisation des projets et programmes initiés par les pouvoirs publics.

M. le Ministre a souligné que cet atelier, s’inscrit en droite ligne avec les efforts déployés par le Ministère pour soutenir l’ancrage de la transition énergétique en vue d’atteindre les objectifs de la stratégie énergétique nationale et en particulier dans le domaine des énergies renouvelables.

Il a été procédé à la présentation des principales recommandations transmises au Ministère par les opérateurs institutionnels et privés concernés, et un débat a eu lieu qui a permis de clarifier et enrichir ces propositions en vue d’identifier les principaux axes d’amélioration du cadre législatif et réglementaire des énergies renouvelables.

Monsieur Aziz RABBAH a, par ailleurs, annoncé que d’autres ateliers spécifiques seront programmés en vue d’approfondir davantage les différentes propositions avec les différentes parties prenantes et ce, en tenant compte de la nécessité de renforcer la fiabilité et compétitivité du système électrique national, améliorer davantage les procédures d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables.