Communiqué de Presse

Vers un modèle énergétique qui favorise le Développement Durable

img

Monsieur Aziz RABBAH, s’est rendu à la tête d’une délégation importante en Allemagne, pour prendre part au Berlin Energy Transition Dialogue 2019 qui s’est tenu à Berlin les 8 et 10 avril 2019.

Cette Conférence internationale qui est organisée et soutenue par le gouvernement fédéral allemand est une initiative conjointe de la BEE, de l’Association allemande de l’énergie solaire (BSW-Solar), de l’Agence allemande de l’énergie (Dena) et d’Eclareon.

Le Berlin Energy Transition Dialogue (BETD) est un rendez-vous annuel international de premier plan pour les principaux acteurs du secteur de l’énergie. Les décideurs politiques de haut niveau, les industriels, les investisseurs et les chercheurs ont la possibilité de partager leurs expériences et leurs idées sur la transition énergétique et les défis du développement durable à l’échelle mondiale. En 2018, la conférence a rassemblé plus de 2000 participants de plus de 90 pays, dont 40 ministres et secrétaires d'État et plus de 100 orateurs de haut niveau.

Lors de la Session B2G « Invest in Morocco », M. Aziz RABBAH a prononcé une allocution au cours de laquelle il a rappelé le cadre de coopération énergétique entre le Maroc et l’Allemagne dont le soubassement est l‘accord de partenariat énergétique signé en juillet 2012, et qui a été consolidé par la déclaration de 2016 où les deux pays se sont engagés à œuvrer ensemble à travers leur partenariat énergétique, vers un avenir énergétique durable et essentiellement renouvelable.

M. RABBAH a mis en exergue les efforts entrepris par le Maroc dans sa transition énergétique vers un modèle énergétique sobre en carbone, qui favorise le développement durable et l’économie circulaire. Ces efforts ont permis au Royaume de diversifier son mix énergétique où la part des énergies renouvelables dépassera 52% à l’horizon 2030. Cet objectif n’a pas cessé de révéler des défis importants en particulier : l’actualisation des textes législatifs et des contrats pour s’adapter à la transition du Maroc aux énergies renouvelables, le choix stratégique des types de technologies appropriés au contexte national et aux besoins du pays.

Monsieur le Ministre a précisé que l’effort porte également sur le renforcement du réseau électrique pour développer davantage la capacité d’accueil afin d’évacuer l’énergie produite notamment de source renouvelable. Dans cette vision, Le Maroc s’active à renforcer ses interconnexions électriques avec ses voisins, notamment via le projet de réalisation d’une ligne d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal d’une capacité de 1000 MW, dont l’étude de faisabilité est en cours, le renforcement de l’interconnexion avec l’Espagne par une 3ème ligne d’une capacité de 700 MW, et poursuit la réflexion pour la réalisation d’une interconnexion avec les pays subsahariens via la Mauritanie.